Pas de vie musicale durable sur un territoire sans lieux d’apprentissage ! Malgré leurs efforts, ceux-ci peuvent cependant encore apparaître  au  grand  public  comme des lieux austères où l’excellence se confond avec une exigence contraignante. Les images caricaturales, de moins en moins fondées rebutent encore trop de nos jeunes concitoyens à franchir les portes des écoles de musique. En multipliant les actions de sensibilisation, en diversifiant l’offre d’apprentissage musical, en créant des locaux mieux adaptés, en allant au-devant des jeunes Havrais ou des moins jeunes, dans leurs quartiers, l’ambition est bien d’offrir à chacun la possibilité de découvrir l’apprentissage de la musique et de rejoindre l’un des établissements d’enseignement musical que compte la ville.

Des initiatives clés

Construire  l’école  du  CEM  au  Fort : destiné à doter les musiques actuelles et amplifiées d’un lieu d’enseignement moderne, adapté et spécifique et à renforcer la place de celles-ci au sein de l’offre havraise.

Mettre en service un « Musibus » : véritable équipement mobile, ce véhicule équipé incarnera la volonté de Vibrer au Havre d’aller dans les quartiers, au-devant de tous les publics, apportant un élément de  réponse aux freins géographiques et sociaux excluant actuellement certains Havrais de l’offre d’apprentissage.

Dispositif  « Première vibrations » : création  d’un  « pack  de sensibilisation à la musique » offert à tous les enfants inscrits dans une classe de C.P. le dispositif proposera :
# une séance d’initiation à la découverte du monde musical associé à la visite du Conservatoire Arthur Honegger,
# un concert éducatif permettant de partager un moment avec des musiciens professionnels,
# une plaquette d’information destinée aux familles, récapitulant l’ensemble de l’offre de la Ville en matière d’enseignement musical.

Mais aussi...

Compléter l’offre pédagogique havraise en proposant l’ouverture progressive de cursus d’apprentissage dans des domaines nécessaires au bon équilibre de l’écosystème musical du territoire : le jazz, le clavecin, la musique ancienne, la  direction de  chœur, la direction  d’orchestre, la composition, les musiques traditionnelles et du monde, musique & multimédia...

Développer un cycle de Master Class en suscitant la venue régulière au
Havre de musiciens pédagogues de renom et complétant l’offre d’enseignement initial déjà disponible dans tous les domaines esthétiques.

Conclure des partenariats avec de grandes institutions parisiennes et notamment avec la Philharmonie de Paris, dans les domaines de la  
documentation, des ressources pédagogiques et des soutiens aux opérations innovantes (dispositif DEMOS par exemple).

Inaugurer une salle Christian BRASSY dans les locaux du Conservatoire Arthur Honegger, du nom du donateur d’une collection d’instruments appelée à incarner un espace vivant de découverte des instruments  anciens et du monde.

Compléter l’offre des classes à horaires aménagés en étudiant les conditions de leur élargissement progressif vers le primaire et le secondaire, voire l’enseignement supérieur.

Réfléchir aux conditions financières d’accès à l’apprentissage musical en étudiant avec les différents responsables de structures les politiques tarifaires actuellement en vigueur et en cherchant à rendre le plus accessible possible l’enseignement musical initial de proximité.